Clarisse Agbégnénou

Née grande prématurée, Clarisse Agbégnénou est née battante. C’est du moins ce qu’affirmait un médecin à la naissance. On ne peut le contredire aujourd’hui. La judokate affiche le plus beau palmarès du judo féminin français. Son histoire sportive commence à 9 ans, quand, pour canaliser son énergie, elle choisit le judo. Elle obtient rapidement ses ceintures, survole ses adversaires dans les compétitions, intègre l’INSEP à 17 ans et collectionne les titres : quintuple Championne d’Europe, quintuple Championne du Monde, ViceChampionne Olympique à Rio… Il ne manquait que l’or olympique à son tableau. Comme une consécration ultime, comme une délivrance après une année de COVID, elle devient double Championne Olympique aux JO de Tokyo et nous revient couverte d’or. Le plus beau palmarès du judo féminin français a un parcours sportif et personnel hors du commun qu’elle nous livre dans son premier ouvrage jeunesse : Combattre pour être soi, les conseils d’une championne, publié en juillet 2021 chez Rageot.


Le Rêve, par le Dandy Crew

Remarqué dans l’émission TV La France a un incroyable talent, le Dandy Crew est un groupe lormontais de danse urbaine, multi-récompensé. Pour les Foulées littéraires, une dizaine de danseurs évolueront sur scène, dans une création spéciale où danse et émotions se feront écho.


Marius Trésor

Emblème de la belle époque du foot, au même titre que Platini, Marius Trésor est le premier joueur antillais à devenir capitaine de l’équipe de France dans les années 1970. Considéré comme un des meilleurs défenseurs français de l’histoire, il a évolué en équipe à l’AC Ajaccio, à l’Olympique de Marseille et termine sa carrière aux Girondins de Bordeaux. Il revient sur son exceptionnelle carrière dans Au-delà de mes rêves, publié en mai 2021 chez City éditions.


Alain Giresse

Alain Giresse est une légende du football français… et girondin ! Membre du carré magique de l’équipe de France, Championne d’Europe en 1984, au côté de Platini, Fernandez et Tigana ; meilleur buteur de l’histoire du club des Girondins de Bordeaux avec 182 buts inscrits, il a fait rêver de nombreux supporters et réveillé de nombreuses vocations chez les plus jeunes. Plutôt discret, il revient sous les projecteurs à l’occasion de la sortie de son livre Né pour jouer, publié en juin aux éditions Robert Laffont. Plus que son parcours de joueur, sa carrière d’entraîneur (PSG, Toulouse, FAR de Rabat) et de sélectionneur en Afrique (Sénégal, Mali, Tunisie…), il nous livre au fil des pages sa vision d’un sport en mutation perpétuelle.


Cami

Cami est née et a grandi à Dreux. Bac option maths, elle s’oriente vers la communication « avec, sous le coude, l’idée de faire des dessins et des caricatures ». Aujourd’hui dessinatrice de presse, Cami participe aux Rendez-vous à la médiathèque avec l’association Passage à l’Art, afin d’initier des élèves de collège et lycée aux dessins satiriques et à débattre autour de la liberté d’expression.


Denis Granjou

Grand reporter pour RTL, Denis Granjou est co-auteur d’Au-delà de mes rêves, biographie du célèbre footballeur Marius Trésor, publié chez City éditions. Il participera à la rencontre “Mon Football : quand les sportifs se livrent”, avec Alain Giresse et Marius Trésor, animée par Frédéric Laharie.


Fanny Wallendorf

Fanny Wallendorf est traductrice et romancière. L’Appel, publié en 2019 aux éditions Finitudes, est son premier roman. Elle y raconte l’histoire d’un jeune adolescent, un peu gauche, qui plusieurs années plus tard révolutionnera l’athlétisme : Dick Fosbury. Nommée dans de nombreux prix littéraires, elle remporte notamment le prix Jules Rimet, qui récompense le meilleur de la littérature sportive et le Prix Sportlivre. Elle publie cette année, son second roman Les Grands Chevaux.


Laurent Seyer

À plus de 50 ans, Laurent Seyer est resté fidèle aux deux passions qui l’animent depuis son adolescence : la littérature et le football. Son premier roman, Les Poteaux étaient carrés, publié en 2018 aux éditions Finitudes, a été salué par la critique et a remporté le Prix Révélation littérature France Bleu. Deux ans plus tard, il publie Ne plus jamais marcher seul, sous fond de football et de Brexit, et est sélectionné au Grand Prix Sport et littérature.


Vincent Radureau

Journaliste et animateur pour Canal+ International, Vincent Radureau est un des piliers du groupe Canal+, où il est entré en 1992. Il a notamment animé des émissions cultes comme le Journal du Foot, Jour de Foot, ou encore Canal NBA. Il publie son premier polar, Le Dernier Match de River Williams, en juin 2020, chez Hugo&Cie, s’inspirant du monde du basket pour tisser son intrigue. Un sport qui le passionne et dans lequel il nous replonge dans son deuxième ouvrage L’ombre d’un géant, publié en mai dernier.


Laurent Philipparie

Capitaine de police, Laurent Philipparie s’est toujours intéressé à la littérature policière et interrogé sur l’autre côté du miroir. Il fait partager son goût de l’écriture à des lycéens, dans le cadre de missions ministérielles. En 2016, il venait nous présenter son premier roman Ne regarde pas l’ombre, publié aux éditions Vents Salés. Il revient cette année avec Rei Killer, s’inspirant du milieu du spectacle et d’une acrobate bordelaise.