Née grande prématurée, Clarisse Agbégnénou est née battante. C’est du moins ce qu’affirmait un médecin à la naissance. On ne peut le contredire aujourd’hui. La judokate affiche le plus beau palmarès du judo féminin français. Son histoire sportive commence à 9 ans, quand, pour canaliser son énergie, elle choisit le judo. Elle obtient rapidement ses ceintures, survole ses adversaires dans les compétitions, intègre l’INSEP à 17 ans et collectionne les titres : quintuple Championne d’Europe, quintuple Championne du Monde, ViceChampionne Olympique à Rio… Il ne manquait que l’or olympique à son tableau. Comme une consécration ultime, comme une délivrance après une année de COVID, elle devient double Championne Olympique aux JO de Tokyo et nous revient couverte d’or. Le plus beau palmarès du judo féminin français a un parcours sportif et personnel hors du commun qu’elle nous livre dans son premier ouvrage jeunesse : Combattre pour être soi, les conseils d’une championne, publié en juillet 2021 chez Rageot.